Header Image

à propos de la Fédération canadienne des métiers d’art

Nous imaginons une culture canadienne qui embrasse et qui valorise l’importance artistique, économique, contemporaine, historique et sociale des métiers d’art.

Énoncé de mission

Créer des liens et promouvoir les métiers d’art.

Mandat

En tant que fédération d’organismes, la FCMA/CCF travaille de concert avec les conseils des métiers d’art des provinces et des territoires et avec des organismes affiliés afin d’unir, d’enrichir, de valoriser et de célébrer le secteur des métiers d’art professionnels contemporains par l’action collaborative, le réseautage et le développement communautaire.

Méthode

  • Nous unissons les organismes canadiens des métiers d’art professionnels afin d’apprendre, de partager, de collaborer et de renforcer le secteur.
  • Nous créons et offrons une programmation et de la recherche qui informent, interpellent, valorisent et célèbrent le secteur des métiers d’art professionnels.
  • Nous établissons des projets et des collaborations liés aux métiers d’art qui ont des répercussions aux échelles régionale, nationale et internationale, et en assurons la mise en œuvre.
  • Nous établissons et entretenons activement des relations significatives avec des organismes, des établissements et des agences gouvernementales qui sont engagés à promouvoir l’avancement du secteur des métiers d’art.
  • Nous assurons la promotion des métiers d’art dans une perspective nationale.

Rapport Annuel

Guide pour le logo et l’image de marque

Guide pour le logo et l’image de marque

Téléchargez la trousse de logos de la CCF/FCMA 

Cette trousse comprend des fichiers en couleurs, en blanc et en noir pour l’impression et des formats numériques.

À propos

Brève description

La Fédération canadienne des métiers d’art est un organisme de services aux arts qui crée des liens et représente les métiers d’art.

Longue description

La Fédération canadienne des métiers d’art et un organisme de services aux arts qui représente les organismes et les créateurs des métiers d’art des provinces et des territoires au Canada. Nous imaginons une culture canadienne qui accueille et qui valorise l’importance artistique, économique, contemporaine, historique et sociale des métiers d’art. 

En tant que fédération d’organismes, la CCF/FCMA travaille de concert avec les conseils des métiers d’art provinciaux et territoriaux et les organismes affiliés pour unir, enrichir, habiliter et célébrer le secteur professionnel des métiers d’art contemporain par l’action collaborative, le réseautage et le développement communautaire.

Guide de l’image de marque

Le guide de l’image de marque montre comment la marque de la CCF/FCMA devrait être communiquée à l’externe et à l’interne. Le guide couvre : l’usage du logo, les couleurs, les éléments de marque, les types de polices et les lignes directrices pour les photos.

Plan stratégique 2017–2022

La FCMA/CCF est fière de vous présenter son nouveau plan stratégique 2017-2020. Après une année de visualisation, de délibérations et de consultation, notre conseil d’administration a approuvé les buts, objectifs et initiatives nouveaux et élargis de l’organisme. Les trois nouveaux buts de la FCMA/CCF sont d’« unir, soutenir et inspirer », de sorte à favoriser la création de liens et les échanges dans le réseau national des métiers d’art, à renforcer et à autonomiser le secteur des métiers d’art, et à élever le profil des métiers d’arts canadiens contemporains au pays et ailleurs.

 

Unir : Favoriser la création de liens et les échanges parmi le réseau national des métiers d’art.

La FCMA/CCF est, d’abord et avant tout, une fédération. Notre but primaire est de relier les facettes professionnelles distinctes du secteur canadien des métiers d’art contemporains, en adoptant les diverses ressources de notre effectif de sorte à former un réseau national dynamique des métiers d’art. En facilitant les rassemblements et la distribution de renseignements liés aux métiers d’art, nous créons et partageons des occasions, lançons des discussions, ouvrons des portes et renforçons le secteur des métiers d’art.

 

Soutenir : Renforcer et autonomiser le secteur des métiers d’art.

La FCMA/CCF reconnaît la grande force de l’action collective de la communauté des métiers d’art. Nous fournissons des contacts, de l’information et de l’encouragement au réseau national des métiers d’art, afin de faire en sorte que ce secteur soit représenté et reconnu comme un élément prospère de la culture canadienne.

 

Inspirer : Élever le profil des métiers d’art contemporains canadiens au pays et ailleurs.

La FCMA/CCF est fière de promouvoir le secteur unique en son genre des métiers d’art de notre pays. Les métiers d’art représentent l’un des nombreux langages de notre culture; il s’agit d’un moyen nous permettant de célébrer qui nous sommes et les valeurs que nous avons en commun. Nous offrons une vitrine aux métiers d’art canadiens, afin de les promouvoir comme forme d’art respectée et de mieux faire connaître les métiers d’art contemporains comme un contributeur à la culture canadienne qui porte à réflexion, qui engage et qui inspire.

 

Intrigué? Lisez notre nouveau plan stratégique ici.

1900

La présence d’organismes nationaux dévoués aux métiers d’art au Canada remonte à 1900, avec la fondation de La Guilde canadienne des métiers d’art.

1974

En 1974, un certain nombre d’organismes et de guildes du secteur des métiers d’art ont fusionné afin de créer le Conseil canadien des métiers d’art (CCMA). Le CCMA a fourni une structure et un forum permettant d’unifier et de représenter les artisans canadiens aux échelles nationale et internationale. À l’origine, il a été conçu comme un organisme réunissant les conseils des métiers d’art de chaque province. Cependant, au fil des ans, les privilèges de l’adhésion ont été accordés à d’autres organismes des métiers d’art, à des membres honorifiques et, en 1996, à des artisans individuels.

1996

Les activités du CCMA, qui portaient surtout sur les mesures prises par le gouvernement fédéral qui concernaient les métiers d’art et les artisans, étaient financées par le ministère du Patrimoine canadien, les droits d’adhésion des membres, les contributions, les revenus déroulants de contrats et les dons provenant du secteur privé (principalement de la M. Joan Chalmers Cultural Centre Foundation — MJCCCF). Le gouvernement fédéral et la MJCCCF ont cessé de financer les activités du CCMA en 1996. Le personnel a alors été mis à pied et les bureaux d’Ottawa ont été fermés.

Le CCMA a poursuivi son activité sans bureau, sans personnel et sans financement grâce aux efforts dynamiques d’un petit groupe de cinq bénévoles, qui ont formé un conseil transitoire et qui ont continué à maintenir le CCMA en vie sous forme d’une entité juridique dépourvue de la capacité d’établir une programmation.

1998

En mai 1998, des représentants des conseils des métiers d’art provinciaux se sont réunis à Montréal avec des fonctionnaires du ministère des Affaires étrangères et du Commerce international et le Conseil des arts du Canada afin de débattre de l’avenir d’un organisme national dévoué aux métiers d’art au Canada.

Il était évident, selon les discussions qui ont eu lieu à cette réunion et les idées qui y ont été échangées, qu’un organisme national dévoué aux métiers d’art était d’une importance vitale et permanente. Un organisme qui collaborerait avec tous les conseils provinciaux était nécessaire. Un organisme qui se concentrerait sur la représentation et le marketing des métiers d’art canadiens, qui transmettrait à la communauté canadienne des métiers d’art l’information aux échelles nationale, internationale et provinciale, et qui serait un intermédiaire entre la communauté et le gouvernement fédéral.

Pour ce faire, le CCMA s’est transformé en réseau national dévoué aux métiers d’art, connu sous le nom de Fédération canadienne des métiers d’art/Canadian Crafts Federation (FCMA/CCF). Le statut d’organisme de bienfaisance du CCMA a été transféré à la FCMA/CCF. Malgré les défis liés au financement et les contraintes en matière de personnel, le nouvel organisme a tenté d’aborder des enjeux nationaux et de fournir aux provinces un forum de discussion et d’action sur des questions d’intérêt commun.

La FCMA/CCF est donc née comme organisme de consensus national, de discussion mutuelle et de prise de décision.

1999

La première assemblée générale annuelle de la FCMA/CCF s’est déroulée par téléconférence en septembre 1999, et des dirigeants ont été élus. Les dix conseils assuraient à tour de rôle la fonction de secrétariat de coordination, selon le besoin. Le Conseil des métiers d’art de l’Ontario, désormais nommé Craft Ontario, a été le premier à fournir ce service.

2007

En partenariat avec le Conseil des métiers d’art du Nouveau-Brunswick et le Collège d’artisanat et de design du Nouveau-Brunswick, le bureau principal de la CCF/FCMA a été transféré à Fredericton au Nouveau-Brunswick.

2023

Après 16 ans, le siège de la CCF/FCMA est redéménagé à Ottawa en Ontario, maintenant avec un bureau dans la Cour des arts.

Le Prix Robert Jekyll pour le leadership dans les métiers d’art est décerné à des personnes ayant fait preuve d’un dévouement remarquable pour l’évolution du secteur des métiers d’art au Canada. Les membres de la Fédération canadienne des métiers d’art (FCMA/CCF) peuvent proposer des candidats pour ce prix prestigieux qui rend hommage au leadership exceptionnel d’une personne estimée au sein de la communauté des métiers d’art.

À propos

Cet honneur prestigieux est nommé d’après Robert Jekyll, le président fondateur de la FCMA/CCF qui a su guider notre organisme lors d’une période de transformation. En plus de son travail remarquable en art du vitrail pendant plus de 30 ans, M. Jekyll est une force majeure au sein de la communauté créatrice et a contribué à élever le statut des métiers d’art dans l’ensemble du pays.

La FCMA/CCF décerne le Prix Robert Jekyll pour le leadership dans les métiers d’art à des citoyens inestimables des métiers d’art. Ce prix rend hommage à M. Jekyll et vise à encourager la croissance et le développement du secteur des métiers d’art. La FCMA/CCF tient à reconnaître M. Jekyll, qui offre le fonds du Prix, ainsi que les donateurs qui contribuent par l’entremise de CanadaDon

Dates importantes – À communiquer ultérieurement : 

  • Date limite de candidature: le 6, octobre, 2023
  • Dévoilement des finalistes : À communiquer ultérieurement
  • Dévoilement du lauréat : À communiquer ultérieurement
  • Cérémonie de remise du Prix Robert Jekyll : À communiquer ultérieurement

Toute demande de candidature envoyée par la poste doit être reçue par la date limite de candidature.

Pour davantage de renseignements au sujet du prix et des réalisations remarquables de M. Jekyll, regardez la vidéo ci-dessous filmée par Claire Sanford (http://clairesanford.ca/) lors de la conférence nationale 2015 à Québec.

Lauréats précédents

2022 lauréat

Voir l’annonce

Barbara Heller, Colombie-Britannique

Barbara Heller est à l’avant-plan de l’évolution de la tapisserie, du tissage et des communautés des métiers d’art en Colombie-Britannique, au Canada et à l’international depuis plus de 48 ans. 

En savoir plus…

Elle a organisé des expositions et des symposiums, a rédigé des articles, a offert des ateliers et offert des conférences et a été jurée et commissaire d’expositions. Barbara a fondé la B.C. Society of Tapestry Artists (société des artistes en tapisserie de la C.-B.) en 1993, et le Canadian Tapestry Network (réseau canadien de tapisserie) en 1995. Dans son atelier de l’île de Granville à Vancouver, Barbara est une richissime source d’information pour les artistes de métiers d’art et les touristes. En tant qu’ambassadrice pour le secteur canadien des métiers d’art en général et de la tapisserie en particulier, Barbara est une bénévole dévouée qui propulse le secteur vers l’avenir.

Les finalistes

Voir l’annonce

Amy Gogarty, Colombie-Britannique

Amy Gogerty est autrice, céramiste et bénévole dans le secteur, au courant des processus, des tendances et des traditions historiques et contemporaines en métiers d’art.

En savoir plus…

Amy était éditrice (avec Ruth Chambers et Mireille Perron) de Utopic Impulses: Contemporary Ceramics Practice, a contemporary anthology of socially responsible ceramics practice et, avec Nisse Gustafson, du troisième volume de l’importante série de Paula Gustafson, Craft Perception and Practice. Elle est souvent contributrice à la publication Galleries West et, à titre de bénévole, aux bulletins de nouvelles du Conseil des arts de la Colombie-Britannique et de PGBC. Amy est ambassadrice par excellence du bénévolat et des pratiques en métiers d’art. Elle est devenue une pierre angulaire et une contributrice chevronnée pour plusieurs projets et on continue de l’estimer comme contributrice qui renforce le statut des métiers d’art au Canada et ailleurs.

Denis Longchamps, Québec

Dr Denis Longchamps joue un rôle essentiel à titre d’auteur et de commissaire en métiers d’art contemporains et historiques.

En savoir plus…

Il a créé et publié les Cahiers métiers d’art : Craft Journal (2007-2016), qui appuyait et célébrait les métiers d’art au Canada. Denis a été membre de plusieurs conseils d’administration et comités, notamment à la Canadian Clay and Glass Gallery, au Montreal Centre for Contemporary Textiles, au Centre de céramique Bonsecours, au Musée des maîtres et artisans du Québec, au Musée de Joliette et ainsi que dans l’équipe régionale de rédaction de la revue Studio. Il œuvre pour faire avancer le discours public sur les métiers d’art au Canada et augmenter la visibilité et l’appui financier des créateurs et artistes de métiers d’art canadiens de la relève dans le domaine

2021 lauréat

Voir l’annonce

Susan Hanrahan, Nouvelle-Écosse

En tant que directrice générale de Craft Nova Scotia (le conseil des métiers d’art de la Nouvelle-Écosse), Susan a guidé et influencé le développement continu des métiers d’art à l’échelle provinciale, nationale et internationale tout en y contribuant.

En savoir plus…

Elle mène non seulement Craft Nova Scotia, mais aussi le Centre for Craft Nova Scotia, un des seuls établissements publics du Canada qui se consacre à l’éducation, à la promotion et à la création d’occasions pour les artistes en métiers d’art dans la province, ce qui comprend la galerie Mary E. Black consacrée aux métiers d’art.

2021 Les finalistes

Voir l’annonce

Amy Gogarty, Colombie-Britannique

Amy est une autrice, modératrice, conférencière et commissaire très respectée qui a obtenu une reconnaissance nationale et internationale. 

En savoir plus…

Amy était éditrice (avec Ruth Chambers et Mireille Perron) de Utopic Impulses: Contemporary Ceramics Practice, a contemporary anthology of socially responsible ceramics practice et, avec Nisse Gustafson, du troisième volume de l’importante série de Paula Gustafson, Craft Perception and Practice. Elle est souvent contributrice à la publication Galleries West et, à titre de bénévole, aux bulletins de nouvelles du Conseil des arts de la Colombie-Britannique et de PGBC. Amy est ambassadrice par excellence du bénévolat et des pratiques en métiers d’art. Elle est devenue une pierre angulaire et une contributrice chevronnée pour plusieurs projets et on continue de l’estimer comme contributrice qui renforce le statut des métiers d’art au Canada et ailleurs.

Claire Kusy, Québec

Passant de la vocation d’avocate à celle d’artiste des métiers d’art, Claire Kusy est l’ancienne directrice générale du Centre des métiers du cuir de Montréal (CMCM).

En savoir plus…

Avec une passion pour le travail du cuir et les souliers, Claire Kusy a vu ses contributions visionnaires au Québec et au-delà reconnues à l’échelle internationale. Claire a été créditée directement pour la mise sur pied d’ateliers de chaussures et de design, ce qui a aidé à la création du tout premier programme de chaussures au Canada. Instigatrice et organisatrice, responsable pour la montée de la spécialisation de biens de cuir, elle défend les artistes et mène des équipes exceptionnelles.

2020 lauréats

Dr. Sandra Alfoldy, Nova Scotia

L’impact de la regrettée Dr. Sandra Alfoldy sur le leadership en métiers d’art est tout à fait remarquable.

En savoir plus…

Ses réalisations exceptionnelles comme enseignante, chercheure, commissaire, autrice et historienne lui ont valu la première reconnaissance posthume de la CCF/FCMA après son décès soudain en 2019. Vous pouvez lui rendre hommage et reconnaître ses contributions en donnant à la bourse d’études en mémoire de Dr. Sandra Alfoldy. Vous pouvez l’entendre sur le premier épisode de la balladodiffusion Citoyens des métiers d’art (en anglais) ou lire son ouvrage Crafting Identity.

Proposée par la directrice générale de Craft Nova Scotia, Susan Hanrahan.

Louise Lemieux Bérubé, Québec

Louise Lemieux Bérubé est une tisserande, éducatrice, historienne de l’art, autrice et politicienne chevronnée.

En savoir plus…

Sa passion pour les arts textiles lui a valu une reconnaissance internationale, et son héritage en enseignement et en création perdure. Elle est aussi bénévole dévouée; elle a cofondé le Centre des textiles contemporains de Montréal et a siégé au conseil d’administration d’organismes de métiers d’art au Québec. Elle est un véritable modèle de rôle dont les contributions continueront d’inspirer les générations à venir.

Proposée par Marc Dousenard, Conseil des métiers d’art du Québec.

2018 lauréats

Voir l’annonce

Anne Manuel, Terre-Neuve et Labrador

Anne Manuel est un pilier de la communauté des métiers d’art de Terre-Neuve-et-Labrador depuis plusieurs décennies.

En savoir plus…

Elle a dirigé le conseil des métiers d’art de Terre-Neuve-et-Labrador pendant 33 des 47 années de son existence. À ce titre, elle a construit et développé un secteur dans cette province tout en guidant le conseil à travers de nombreux défis et changements.

Anne a joué un rôle déterminant dans l’organisation d’événements d’envergure internationale, y compris un congrès sur l’art textile à Terre-Neuve en 2015, qui a connu beaucoup de succès et qui a réuni 150 participants de partout au monde au parc national du Canada du Gros-Morne.

Tom McFall, Alberta

Tom McFall a passé 19 ans comme directeur général et commissaire du conseil des métiers d’art de l’Alberta, qui est aujourd’hui reconnu à l’échelle nationale pour son importante programmation d’expositions. Durant ce temps, il a dirigé des projets de marketing innovateurs, il a entrepris et dirigé des événements d’envergure nationale et il a bénéficié d’un taux élevé de satisfaction parmi les membres de son conseil.

En savoir plus…

Tom a déjà été reconnu par de nombreux prix et distinctions, y compris une Médaille du Centenaire de l’Alberta, le prestigieux prix Rozsa pour l’excellence dans la gestion des arts, une Médaille du jubilé de diamant de la Reine Elizabeth II et le prix Syncrude pour l’excellence dans la gestion des arts. La FCMA est heureuse d’ajouter le Prix Robert Jekyll pour le leadership dans les métiers d’art à la longue liste des distinctions décernées à Tom.

2017 lauréats

Voir l’annonce

Charlotte Kwon, Colombie-Britannique

Dirigeante d’entreprise, enseignante, promotrice, fondatrice d’un organisme sans but lucratif et artiste en textile à part entière, Mme Kwon a travaillé pendant plus de 30 ans afin de faire progresser l’exercice et l’appréciation des arts textiles, ici, au Canada, et partout ailleurs dans le monde. 

En savoir plus…

Spécialiste des teintures naturelles, elle a voyagé de par le monde pour étudier, enseigner et travailler avec des artisans exerçant des techniques traditionnelles en Inde, au Pérou, au Bangladesh, en Éthiopie et ici, chez elle, au Canada. 

Par l’entremise de documentaires, de livres, d’ateliers et de symposiums, elle transmet son amour des arts textiles à un public composé tant de membres que de non-membres de la communauté des métiers d’art.

2016 lauréat

Voir l’annonce

Michael Hosaluk, Saskatchewan

Hosaluk, bien connu pour sa carrière dans les arts, a également eu des répercussions importantes dans la communauté des métiers d’art canadienne et internationale.

En savoir plus…

Ayant fondé la Saskatchewan Woodworkers Guild [Guilde des travailleurs du bois] en 1979, la American Association of Woodturners [Association américaine des tourneurs de bois] en 1986 et de la Furniture Society of North America [Société de fabrication de meubles de l’Amérique du Nord] en 1991, il contribue à rendre la communauté plus forte grâce à son leadership actif, et ce, depuis plus de 40 ans.

La Collaboration internationale Emma, reconnue à l’échelle internationale, a pris naissance lors de la première conférence de M. Hosaluk sur le tournage du bois et la fabrication de meubles, qui s’est déroulée à Saskatoon, en 1982. Cette collaboration continue d’évoluer pendant plus de 30 ans, et a inspiré la création d’autres événements semblables partout au monde.

L’influence de M. Hosaluk, en tant qu’artiste et enseignant, est retentissante. Il a reçu le Prix Saidye-Bronfman pour l’excellence dans les métiers d’art, et a été nommé membre de l’Académie royale des arts du Canada, et de membre honorifique à vie du Saskatchewan Craft Council. 

2015 lauréat

Voir l’annonce

Ann Roberts, Ontario

Ayant eu une forte présence dans le milieu de la céramique au Canada tout au long de sa carrière, Mme Roberts a siégé aux conseils du Potters’ Club de Montréal, de Céramistes Canada et de la Galerie canadienne de la céramique et du verre

En savoir plus…

lle a également joué un rôle instrumental dans la création et le développement d’un programme d’enseignement de l’art céramique à l’Université de Waterloo, du programme de stages d’été Winifred Shantz et du Waterloo Potters’ Workshop.

Membre de l’Académie internationale de la céramique et de l’Académie royale des arts du Canada, et lauréate du prix remis à la Femme de l’année dans le domaine de la culture aux Prix pour les arts visuels de Kitchener-Waterloo, elle possède des compétences créatives dont la réputation n’est plus à faire. Ses œuvres ont été exposées partout au Canada et ailleurs, ont été publiées dans 15 livres, et font partie des collections de 22 musées d’Europe, d’Asie, d’Australie et du Canada. En 2012, la longue carrière de céramiste d’art de Mme Roberts a été célébrée à la Galerie canadienne de la céramique et du verre lors d’une exposition présentant une rétrospective de 50 ans, intitulée With Both Fear and Intrepid Enthusiasm [Traduction libre : Avec peur et enthousiasme intrépide].

Lauréats précédents

2014: Deborah Dumka, Colombie-Britannique

2013: Jane Kenyon, Colombie-Britannique

2012: Simon Wroot, Alberta

2010: Marilyn Stothers, Manitoba

2007: Jean Johnson, Ontario

2006: Robert Jekyll, Ontario & Charles Lewton-Brain, Alberta

Personnel

FCMA/CCF Directrice

Dr. Jennifer Wicks

 [email protected]

Directrice des opérations et stratège numérique

Heather Steinhagen

[email protected]

Développeur de contenu numérique

Lauren Polchies

[email protected]

Développeur de contenu métiers d’art

Shannon Stride

[email protected]

Conseil d’administration

Présidente

David Freeman

[email protected]

Premier vice-président

Bernard Burton

[email protected]

Deuxième vice-président

Marc Douesnard

[email protected]

Trésorier

Chantal Frappier

[email protected]

Secrétaire

Kathleen Morris

[email protected]

Ancien président

Tara Owen

[email protected]

Représentants régionaux,
Colombie Britannique

Bettina Matzkhun

[email protected]

Représentants régionaux,
Alberta

Dawn Saunders Dahl

[email protected]

Représentants régionaux,
Saskatchewan

Cindy Hoppe

[email protected]

Représentants régionaux,
Manitoba

Vacant

[email protected]

Représentants régionaux,
Ontario

Stuart Reid

[email protected]

Représentants régionaux,

Nouveau Brunswick

Fabiola Martinez

[email protected]

Représentants régionaux,
Terre Neuve et Labrador

Katie Parnham

[email protected]

Représentants régionaux,
Quebec

Marc Douesnard

[email protected]

Représentants régionaux,
Terriroires du nord-ouest

Rosalind Mercredi

[email protected]

Représentants régionaux,
Île du Prince Édouard

Jody Racicot

[email protected]

Représentants régionaux,
Nouvelle-Écosse

Nancy Oakley

[email protected]

Représentants régionaux,
Nunavut

Vacant

Représentants régionaux,
Yukon

Vacant

Directeur non désigné

Jose Niaison

[email protected]

Guide pour le logo et l’image de marque

Téléchargez la trousse de logos de la CCF/FCMA 

Cette trousse comprend des fichiers en couleurs, en blanc et en noir pour l’impression et des formats numériques.

À propos

Brève description

La Fédération canadienne des métiers d’art est un organisme de services aux arts qui crée des liens et représente les métiers d’art.

Longue description

La Fédération canadienne des métiers d’art et un organisme de services aux arts qui représente les organismes et les créateurs des métiers d’art des provinces et des territoires au Canada. Nous imaginons une culture canadienne qui accueille et qui valorise l’importance artistique, économique, contemporaine, historique et sociale des métiers d’art. 

En tant que fédération d’organismes, la CCF/FCMA travaille de concert avec les conseils des métiers d’art provinciaux et territoriaux et les organismes affiliés pour unir, enrichir, habiliter et célébrer le secteur professionnel des métiers d’art contemporain par l’action collaborative, le réseautage et le développement communautaire.

Guide de l’image de marque

Le guide de l’image de marque montre comment la marque de la CCF/FCMA devrait être communiquée à l’externe et à l’interne. Le guide couvre : l’usage du logo, les couleurs, les éléments de marque, les types de polices et les lignes directrices pour les photos.

Plan stratégique 2017–2022

La FCMA/CCF est fière de vous présenter son nouveau plan stratégique 2017-2020. Après une année de visualisation, de délibérations et de consultation, notre conseil d’administration a approuvé les buts, objectifs et initiatives nouveaux et élargis de l’organisme. Les trois nouveaux buts de la FCMA/CCF sont d’« unir, soutenir et inspirer », de sorte à favoriser la création de liens et les échanges dans le réseau national des métiers d’art, à renforcer et à autonomiser le secteur des métiers d’art, et à élever le profil des métiers d’arts canadiens contemporains au pays et ailleurs.

 

Unir : Favoriser la création de liens et les échanges parmi le réseau national des métiers d’art.

La FCMA/CCF est, d’abord et avant tout, une fédération. Notre but primaire est de relier les facettes professionnelles distinctes du secteur canadien des métiers d’art contemporains, en adoptant les diverses ressources de notre effectif de sorte à former un réseau national dynamique des métiers d’art. En facilitant les rassemblements et la distribution de renseignements liés aux métiers d’art, nous créons et partageons des occasions, lançons des discussions, ouvrons des portes et renforçons le secteur des métiers d’art.

 

Soutenir : Renforcer et autonomiser le secteur des métiers d’art.

La FCMA/CCF reconnaît la grande force de l’action collective de la communauté des métiers d’art. Nous fournissons des contacts, de l’information et de l’encouragement au réseau national des métiers d’art, afin de faire en sorte que ce secteur soit représenté et reconnu comme un élément prospère de la culture canadienne.

 

Inspirer : Élever le profil des métiers d’art contemporains canadiens au pays et ailleurs.

La FCMA/CCF est fière de promouvoir le secteur unique en son genre des métiers d’art de notre pays. Les métiers d’art représentent l’un des nombreux langages de notre culture; il s’agit d’un moyen nous permettant de célébrer qui nous sommes et les valeurs que nous avons en commun. Nous offrons une vitrine aux métiers d’art canadiens, afin de les promouvoir comme forme d’art respectée et de mieux faire connaître les métiers d’art contemporains comme un contributeur à la culture canadienne qui porte à réflexion, qui engage et qui inspire.

 

Intrigué? Lisez notre nouveau plan stratégique ici.

1900

La présence d’organismes nationaux dévoués aux métiers d’art au Canada remonte à 1900, avec la fondation de La Guilde canadienne des métiers d’art.

1974

En 1974, un certain nombre d’organismes et de guildes du secteur des métiers d’art ont fusionné afin de créer le Conseil canadien des métiers d’art (CCMA). Le CCMA a fourni une structure et un forum permettant d’unifier et de représenter les artisans canadiens aux échelles nationale et internationale. À l’origine, il a été conçu comme un organisme réunissant les conseils des métiers d’art de chaque province. Cependant, au fil des ans, les privilèges de l’adhésion ont été accordés à d’autres organismes des métiers d’art, à des membres honorifiques et, en 1996, à des artisans individuels.

1996

Les activités du CCMA, qui portaient surtout sur les mesures prises par le gouvernement fédéral qui concernaient les métiers d’art et les artisans, étaient financées par le ministère du Patrimoine canadien, les droits d’adhésion des membres, les contributions, les revenus déroulants de contrats et les dons provenant du secteur privé (principalement de la M. Joan Chalmers Cultural Centre Foundation — MJCCCF). Le gouvernement fédéral et la MJCCCF ont cessé de financer les activités du CCMA en 1996. Le personnel a alors été mis à pied et les bureaux d’Ottawa ont été fermés.

Le CCMA a poursuivi son activité sans bureau, sans personnel et sans financement grâce aux efforts dynamiques d’un petit groupe de cinq bénévoles, qui ont formé un conseil transitoire et qui ont continué à maintenir le CCMA en vie sous forme d’une entité juridique dépourvue de la capacité d’établir une programmation.

1998

En mai 1998, des représentants des conseils des métiers d’art provinciaux se sont réunis à Montréal avec des fonctionnaires du ministère des Affaires étrangères et du Commerce international et le Conseil des arts du Canada afin de débattre de l’avenir d’un organisme national dévoué aux métiers d’art au Canada.

Il était évident, selon les discussions qui ont eu lieu à cette réunion et les idées qui y ont été échangées, qu’un organisme national dévoué aux métiers d’art était d’une importance vitale et permanente. Un organisme qui collaborerait avec tous les conseils provinciaux était nécessaire. Un organisme qui se concentrerait sur la représentation et le marketing des métiers d’art canadiens, qui transmettrait à la communauté canadienne des métiers d’art l’information aux échelles nationale, internationale et provinciale, et qui serait un intermédiaire entre la communauté et le gouvernement fédéral.

Pour ce faire, le CCMA s’est transformé en réseau national dévoué aux métiers d’art, connu sous le nom de Fédération canadienne des métiers d’art/Canadian Crafts Federation (FCMA/CCF). Le statut d’organisme de bienfaisance du CCMA a été transféré à la FCMA/CCF. Malgré les défis liés au financement et les contraintes en matière de personnel, le nouvel organisme a tenté d’aborder des enjeux nationaux et de fournir aux provinces un forum de discussion et d’action sur des questions d’intérêt commun.

La FCMA/CCF est donc née comme organisme de consensus national, de discussion mutuelle et de prise de décision.

1999

La première assemblée générale annuelle de la FCMA/CCF s’est déroulée par téléconférence en septembre 1999, et des dirigeants ont été élus. Les dix conseils assuraient à tour de rôle la fonction de secrétariat de coordination, selon le besoin. Le Conseil des métiers d’art de l’Ontario, désormais nommé Craft Ontario, a été le premier à fournir ce service.

2007

En partenariat avec le Conseil des métiers d’art du Nouveau-Brunswick et le Collège d’artisanat et de design du Nouveau-Brunswick, le bureau principal de la CCF/FCMA a été transféré à Fredericton au Nouveau-Brunswick.

2023

Après 16 ans, le siège de la CCF/FCMA est redéménagé à Ottawa en Ontario, maintenant avec un bureau dans la Cour des arts.

Le Prix Robert Jekyll pour le leadership dans les métiers d’art est décerné à des personnes ayant fait preuve d’un dévouement remarquable pour l’évolution du secteur des métiers d’art au Canada. Les membres de la Fédération canadienne des métiers d’art (FCMA/CCF) peuvent proposer des candidats pour ce prix prestigieux qui rend hommage au leadership exceptionnel d’une personne estimée au sein de la communauté des métiers d’art.

À propos

Cet honneur prestigieux est nommé d’après Robert Jekyll, le président fondateur de la FCMA/CCF qui a su guider notre organisme lors d’une période de transformation. En plus de son travail remarquable en art du vitrail pendant plus de 30 ans, M. Jekyll est une force majeure au sein de la communauté créatrice et a contribué à élever le statut des métiers d’art dans l’ensemble du pays.

La FCMA/CCF décerne le Prix Robert Jekyll pour le leadership dans les métiers d’art à des citoyens inestimables des métiers d’art. Ce prix rend hommage à M. Jekyll et vise à encourager la croissance et le développement du secteur des métiers d’art. La FCMA/CCF tient à reconnaître M. Jekyll, qui offre le fonds du Prix, ainsi que les donateurs qui contribuent par l’entremise de CanadaDon

Dates importantes – À communiquer ultérieurement : 

  • Date limite de candidature: le 6, octobre, 2023
  • Dévoilement des finalistes : À communiquer ultérieurement
  • Dévoilement du lauréat : À communiquer ultérieurement
  • Cérémonie de remise du Prix Robert Jekyll : À communiquer ultérieurement

Toute demande de candidature envoyée par la poste doit être reçue par la date limite de candidature.

Pour davantage de renseignements au sujet du prix et des réalisations remarquables de M. Jekyll, regardez la vidéo ci-dessous filmée par Claire Sanford (http://clairesanford.ca/) lors de la conférence nationale 2015 à Québec.

Lauréats précédents

2022 lauréat

Voir l’annonce

Barbara Heller, Colombie-Britannique

Barbara Heller est à l’avant-plan de l’évolution de la tapisserie, du tissage et des communautés des métiers d’art en Colombie-Britannique, au Canada et à l’international depuis plus de 48 ans. 

En savoir plus…

Elle a organisé des expositions et des symposiums, a rédigé des articles, a offert des ateliers et offert des conférences et a été jurée et commissaire d’expositions. Barbara a fondé la B.C. Society of Tapestry Artists (société des artistes en tapisserie de la C.-B.) en 1993, et le Canadian Tapestry Network (réseau canadien de tapisserie) en 1995. Dans son atelier de l’île de Granville à Vancouver, Barbara est une richissime source d’information pour les artistes de métiers d’art et les touristes. En tant qu’ambassadrice pour le secteur canadien des métiers d’art en général et de la tapisserie en particulier, Barbara est une bénévole dévouée qui propulse le secteur vers l’avenir.

Les finalistes

Voir l’annonce

Amy Gogarty, Colombie-Britannique

Amy Gogerty est autrice, céramiste et bénévole dans le secteur, au courant des processus, des tendances et des traditions historiques et contemporaines en métiers d’art.

En savoir plus…

Amy était éditrice (avec Ruth Chambers et Mireille Perron) de Utopic Impulses: Contemporary Ceramics Practice, a contemporary anthology of socially responsible ceramics practice et, avec Nisse Gustafson, du troisième volume de l’importante série de Paula Gustafson, Craft Perception and Practice. Elle est souvent contributrice à la publication Galleries West et, à titre de bénévole, aux bulletins de nouvelles du Conseil des arts de la Colombie-Britannique et de PGBC. Amy est ambassadrice par excellence du bénévolat et des pratiques en métiers d’art. Elle est devenue une pierre angulaire et une contributrice chevronnée pour plusieurs projets et on continue de l’estimer comme contributrice qui renforce le statut des métiers d’art au Canada et ailleurs.

Denis Longchamps, Québec

Dr Denis Longchamps joue un rôle essentiel à titre d’auteur et de commissaire en métiers d’art contemporains et historiques.

En savoir plus…

Il a créé et publié les Cahiers métiers d’art : Craft Journal (2007-2016), qui appuyait et célébrait les métiers d’art au Canada. Denis a été membre de plusieurs conseils d’administration et comités, notamment à la Canadian Clay and Glass Gallery, au Montreal Centre for Contemporary Textiles, au Centre de céramique Bonsecours, au Musée des maîtres et artisans du Québec, au Musée de Joliette et ainsi que dans l’équipe régionale de rédaction de la revue Studio. Il œuvre pour faire avancer le discours public sur les métiers d’art au Canada et augmenter la visibilité et l’appui financier des créateurs et artistes de métiers d’art canadiens de la relève dans le domaine

2021 lauréat

Voir l’annonce

Susan Hanrahan, Nouvelle-Écosse

En tant que directrice générale de Craft Nova Scotia (le conseil des métiers d’art de la Nouvelle-Écosse), Susan a guidé et influencé le développement continu des métiers d’art à l’échelle provinciale, nationale et internationale tout en y contribuant.

En savoir plus…

Elle mène non seulement Craft Nova Scotia, mais aussi le Centre for Craft Nova Scotia, un des seuls établissements publics du Canada qui se consacre à l’éducation, à la promotion et à la création d’occasions pour les artistes en métiers d’art dans la province, ce qui comprend la galerie Mary E. Black consacrée aux métiers d’art.

2021 Les finalistes

Voir l’annonce

Amy Gogarty, Colombie-Britannique

Amy est une autrice, modératrice, conférencière et commissaire très respectée qui a obtenu une reconnaissance nationale et internationale. 

En savoir plus…

Amy était éditrice (avec Ruth Chambers et Mireille Perron) de Utopic Impulses: Contemporary Ceramics Practice, a contemporary anthology of socially responsible ceramics practice et, avec Nisse Gustafson, du troisième volume de l’importante série de Paula Gustafson, Craft Perception and Practice. Elle est souvent contributrice à la publication Galleries West et, à titre de bénévole, aux bulletins de nouvelles du Conseil des arts de la Colombie-Britannique et de PGBC. Amy est ambassadrice par excellence du bénévolat et des pratiques en métiers d’art. Elle est devenue une pierre angulaire et une contributrice chevronnée pour plusieurs projets et on continue de l’estimer comme contributrice qui renforce le statut des métiers d’art au Canada et ailleurs.

Claire Kusy, Québec

Passant de la vocation d’avocate à celle d’artiste des métiers d’art, Claire Kusy est l’ancienne directrice générale du Centre des métiers du cuir de Montréal (CMCM).

En savoir plus…

Avec une passion pour le travail du cuir et les souliers, Claire Kusy a vu ses contributions visionnaires au Québec et au-delà reconnues à l’échelle internationale. Claire a été créditée directement pour la mise sur pied d’ateliers de chaussures et de design, ce qui a aidé à la création du tout premier programme de chaussures au Canada. Instigatrice et organisatrice, responsable pour la montée de la spécialisation de biens de cuir, elle défend les artistes et mène des équipes exceptionnelles.

2020 lauréats

Dr. Sandra Alfoldy, Nova Scotia

L’impact de la regrettée Dr. Sandra Alfoldy sur le leadership en métiers d’art est tout à fait remarquable.

En savoir plus…

Ses réalisations exceptionnelles comme enseignante, chercheure, commissaire, autrice et historienne lui ont valu la première reconnaissance posthume de la CCF/FCMA après son décès soudain en 2019. Vous pouvez lui rendre hommage et reconnaître ses contributions en donnant à la bourse d’études en mémoire de Dr. Sandra Alfoldy. Vous pouvez l’entendre sur le premier épisode de la balladodiffusion Citoyens des métiers d’art (en anglais) ou lire son ouvrage Crafting Identity.

Proposée par la directrice générale de Craft Nova Scotia, Susan Hanrahan.

Louise Lemieux Bérubé, Québec

Louise Lemieux Bérubé est une tisserande, éducatrice, historienne de l’art, autrice et politicienne chevronnée.

En savoir plus…

Sa passion pour les arts textiles lui a valu une reconnaissance internationale, et son héritage en enseignement et en création perdure. Elle est aussi bénévole dévouée; elle a cofondé le Centre des textiles contemporains de Montréal et a siégé au conseil d’administration d’organismes de métiers d’art au Québec. Elle est un véritable modèle de rôle dont les contributions continueront d’inspirer les générations à venir.

Proposée par Marc Dousenard, Conseil des métiers d’art du Québec.

2018 lauréats

Voir l’annonce

Anne Manuel, Terre-Neuve et Labrador

Anne Manuel est un pilier de la communauté des métiers d’art de Terre-Neuve-et-Labrador depuis plusieurs décennies.

En savoir plus…

Elle a dirigé le conseil des métiers d’art de Terre-Neuve-et-Labrador pendant 33 des 47 années de son existence. À ce titre, elle a construit et développé un secteur dans cette province tout en guidant le conseil à travers de nombreux défis et changements.

Anne a joué un rôle déterminant dans l’organisation d’événements d’envergure internationale, y compris un congrès sur l’art textile à Terre-Neuve en 2015, qui a connu beaucoup de succès et qui a réuni 150 participants de partout au monde au parc national du Canada du Gros-Morne.

Tom McFall, Alberta

Tom McFall a passé 19 ans comme directeur général et commissaire du conseil des métiers d’art de l’Alberta, qui est aujourd’hui reconnu à l’échelle nationale pour son importante programmation d’expositions. Durant ce temps, il a dirigé des projets de marketing innovateurs, il a entrepris et dirigé des événements d’envergure nationale et il a bénéficié d’un taux élevé de satisfaction parmi les membres de son conseil.

En savoir plus…

Tom a déjà été reconnu par de nombreux prix et distinctions, y compris une Médaille du Centenaire de l’Alberta, le prestigieux prix Rozsa pour l’excellence dans la gestion des arts, une Médaille du jubilé de diamant de la Reine Elizabeth II et le prix Syncrude pour l’excellence dans la gestion des arts. La FCMA est heureuse d’ajouter le Prix Robert Jekyll pour le leadership dans les métiers d’art à la longue liste des distinctions décernées à Tom.

2017 lauréats

Voir l’annonce

Charlotte Kwon, Colombie-Britannique

Dirigeante d’entreprise, enseignante, promotrice, fondatrice d’un organisme sans but lucratif et artiste en textile à part entière, Mme Kwon a travaillé pendant plus de 30 ans afin de faire progresser l’exercice et l’appréciation des arts textiles, ici, au Canada, et partout ailleurs dans le monde. 

En savoir plus…

Spécialiste des teintures naturelles, elle a voyagé de par le monde pour étudier, enseigner et travailler avec des artisans exerçant des techniques traditionnelles en Inde, au Pérou, au Bangladesh, en Éthiopie et ici, chez elle, au Canada. 

Par l’entremise de documentaires, de livres, d’ateliers et de symposiums, elle transmet son amour des arts textiles à un public composé tant de membres que de non-membres de la communauté des métiers d’art.

2016 lauréat

Voir l’annonce

Michael Hosaluk, Saskatchewan

Hosaluk, bien connu pour sa carrière dans les arts, a également eu des répercussions importantes dans la communauté des métiers d’art canadienne et internationale.

En savoir plus…

Ayant fondé la Saskatchewan Woodworkers Guild [Guilde des travailleurs du bois] en 1979, la American Association of Woodturners [Association américaine des tourneurs de bois] en 1986 et de la Furniture Society of North America [Société de fabrication de meubles de l’Amérique du Nord] en 1991, il contribue à rendre la communauté plus forte grâce à son leadership actif, et ce, depuis plus de 40 ans.

La Collaboration internationale Emma, reconnue à l’échelle internationale, a pris naissance lors de la première conférence de M. Hosaluk sur le tournage du bois et la fabrication de meubles, qui s’est déroulée à Saskatoon, en 1982. Cette collaboration continue d’évoluer pendant plus de 30 ans, et a inspiré la création d’autres événements semblables partout au monde.

L’influence de M. Hosaluk, en tant qu’artiste et enseignant, est retentissante. Il a reçu le Prix Saidye-Bronfman pour l’excellence dans les métiers d’art, et a été nommé membre de l’Académie royale des arts du Canada, et de membre honorifique à vie du Saskatchewan Craft Council. 

2015 lauréat

Voir l’annonce

Ann Roberts, Ontario

Ayant eu une forte présence dans le milieu de la céramique au Canada tout au long de sa carrière, Mme Roberts a siégé aux conseils du Potters’ Club de Montréal, de Céramistes Canada et de la Galerie canadienne de la céramique et du verre

En savoir plus…

lle a également joué un rôle instrumental dans la création et le développement d’un programme d’enseignement de l’art céramique à l’Université de Waterloo, du programme de stages d’été Winifred Shantz et du Waterloo Potters’ Workshop.

Membre de l’Académie internationale de la céramique et de l’Académie royale des arts du Canada, et lauréate du prix remis à la Femme de l’année dans le domaine de la culture aux Prix pour les arts visuels de Kitchener-Waterloo, elle possède des compétences créatives dont la réputation n’est plus à faire. Ses œuvres ont été exposées partout au Canada et ailleurs, ont été publiées dans 15 livres, et font partie des collections de 22 musées d’Europe, d’Asie, d’Australie et du Canada. En 2012, la longue carrière de céramiste d’art de Mme Roberts a été célébrée à la Galerie canadienne de la céramique et du verre lors d’une exposition présentant une rétrospective de 50 ans, intitulée With Both Fear and Intrepid Enthusiasm [Traduction libre : Avec peur et enthousiasme intrépide].

Lauréats précédents

2014: Deborah Dumka, Colombie-Britannique

2013: Jane Kenyon, Colombie-Britannique

2012: Simon Wroot, Alberta

2010: Marilyn Stothers, Manitoba

2007: Jean Johnson, Ontario

2006: Robert Jekyll, Ontario & Charles Lewton-Brain, Alberta

Personnel

FCMA/CCF Directrice

Dr. Jennifer Wicks

 [email protected]

Directrice des opérations et stratège numérique

Heather Steinhagen

[email protected]

Développeur de contenu numérique

Lauren Polchies

[email protected]

Développeur de contenu métiers d’art

Shannon Stride

[email protected]

Conseil d’administration

Présidente

David Freeman

[email protected]

Premier vice-président

Bernard Burton

[email protected]

Deuxième vice-président

Marc Douesnard

[email protected]

Trésorier

Chantal Frappier

[email protected]

Secrétaire

Kathleen Morris

[email protected]

Ancien président

Tara Owen

[email protected]

Représentants régionaux,
Colombie Britannique

Bettina Matzkhun

[email protected]

Représentants régionaux,
Alberta

Dawn Saunders Dahl

[email protected]

Représentants régionaux,
Saskatchewan

Cindy Hoppe

[email protected]

Représentants régionaux,
Manitoba

Vacant

[email protected]

Représentants régionaux,
Ontario

Stuart Reid

[email protected]

Représentants régionaux,

Nouveau Brunswick

Fabiola Martinez

[email protected]

Représentants régionaux,
Terre Neuve et Labrador

Katie Parnham

[email protected]

Représentants régionaux,
Quebec

Marc Douesnard

[email protected]

Représentants régionaux,
Terriroires du nord-ouest

Rosalind Mercredi

[email protected]

Représentants régionaux,
Île du Prince Édouard

Jody Racicot

[email protected]

Représentants régionaux,
Nouvelle-Écosse

Nancy Oakley

[email protected]

Représentants régionaux,
Nunavut

Vacant

Représentants régionaux,
Yukon

Vacant

Directeur non désigné

Jose Niaison

[email protected]