Header Image

à propos de la Fédération canadienne des métiers d’art

Nous imaginons une culture canadienne qui embrasse et qui valorise l’importance artistique, économique, contemporaine, historique et sociale des métiers d’art.

Énoncé de mission

Créer des liens et promouvoir les métiers d’art.

Mandat

En tant que fédération d’organismes, la FCMA/CCF travaille de concert avec les conseils des métiers d’art des provinces et des territoires et avec des organismes affiliés afin d’unir, d’enrichir, de valoriser et de célébrer le secteur des métiers d’art professionnels contemporains par l’action collaborative, le réseautage et le développement communautaire.

Méthode

  • Nous unissons les organismes canadiens des métiers d’art professionnels afin d’apprendre, de partager, de collaborer et de renforcer le secteur.
  • Nous créons et offrons une programmation et de la recherche qui informent, interpellent, valorisent et célèbrent le secteur des métiers d’art professionnels.
  • Nous établissons des projets et des collaborations liés aux métiers d’art qui ont des répercussions aux échelles régionale, nationale et internationale, et en assurons la mise en œuvre.
  • Nous établissons et entretenons activement des relations significatives avec des organismes, des établissements et des agences gouvernementales qui sont engagés à promouvoir l’avancement du secteur des métiers d’art.
  • Nous assurons la promotion des métiers d’art dans une perspective nationale.

histoire

1900

La présence d’organismes nationaux dévoués aux métiers d’art au Canada remonte à 1900, avec la fondation de La Guilde canadienne des métiers d’art.
 

1974

En 1974, un certain nombre d’organismes et de guildes du secteur des métiers d’art ont fusionné afin de créer le Conseil canadien des métiers d’art (CCMA). Le CCMA a fourni une structure et un forum permettant d’unifier et de représenter les artisans canadiens aux échelles nationale et internationale. À l’origine, il a été conçu comme un organisme réunissant les conseils des métiers d’art de chaque province. Cependant, au fil des ans, les privilèges de l’adhésion ont été accordés à d’autres organismes des métiers d’art, à des membres honorifiques et, en 1996, à des artisans individuels.
 

1996

Les activités du CCMA, qui portaient surtout sur les mesures prises par le gouvernement fédéral qui concernaient les métiers d’art et les artisans, étaient financées par le ministère du Patrimoine canadien, les droits d’adhésion des membres, les contributions, les revenus déroulants de contrats et les dons provenant du secteur privé (principalement de la M. Joan Chalmers Cultural Centre Foundation — MJCCCF). Le gouvernement fédéral et la MJCCCF ont cessé de financer les activités du CCMA en 1996. Le personnel a alors été mis à pied et les bureaux d’Ottawa ont été fermés.
 
Le CCMA a poursuivi son activité sans bureau, sans personnel et sans financement grâce aux efforts dynamiques d’un petit groupe de cinq bénévoles, qui ont formé un conseil transitoire et qui ont continué à maintenir le CCMA en vie sous forme d’une entité juridique dépourvue de la capacité d’établir une programmation.
 

1998

En mai 1998, des représentants des conseils des métiers d’art provinciaux se sont réunis à Montréal avec des fonctionnaires du ministère des Affaires étrangères et du Commerce international et le Conseil des arts du Canada afin de débattre de l’avenir d’un organisme national dévoué aux métiers d’art au Canada.
 
Il était évident, selon les discussions qui ont eu lieu à cette réunion et les idées qui y ont été échangées, qu’un organisme national dévoué aux métiers d’art était d’une importance vitale et permanente. Un organisme qui collaborerait avec tous les conseils provinciaux était nécessaire. Un organisme qui se concentrerait sur la représentation et le marketing des métiers d’art canadiens, qui transmettrait à la communauté canadienne des métiers d’art l’information aux échelles nationale, internationale et provinciale, et qui serait un intermédiaire entre la communauté et le gouvernement fédéral.
 
Pour ce faire, le CCMA s’est transformé en réseau national dévoué aux métiers d’art, connu sous le nom de Fédération canadienne des métiers d’art/Canadian Crafts Federation (FCMA/CCF). Le statut d’organisme de bienfaisance du CCMA a été transféré à la FCMA/CCF. Malgré les défis liés au financement et les contraintes en matière de personnel, le nouvel organisme a tenté d’aborder des enjeux nationaux et de fournir aux provinces un forum de discussion et d’action sur des questions d’intérêt commun.
 
La FCMA/CCF est donc née comme organisme de consensus national, de discussion mutuelle et de prise de décision.
 

1999

La première assemblée générale annuelle de la FCMA/CCF s’est déroulée par téléconférence en septembre 1999, et des dirigeants ont été élus. Les dix conseils assuraient à tour de rôle la fonction de secrétariat de coordination, selon le besoin. Le Conseil des métiers d’art de l’Ontario, désormais nommé Craft Ontario, a été le premier à fournir ce service.
 

2007

En partenariat avec le Conseil des métiers d’art du Nouveau-Brunswick et le Collège d’artisanat et de design du Nouveau-Brunswick, le bureau principal de la FCMA/CCF a été transféré à Fredericton, au Nouveau-Brunswick, où il se trouve toujours à ce jour.

La FCMA/CCF se base sur un plan triennal, et a pour mission de faire progresser et de promouvoir la vitalité et l’excellence des métiers d’art au Canada, sur la scène nationale et internationale, au profit des artisans canadien et la communauté en général.

 

Notre plan actuel se fonde sur trois objectifs principaux, qui fournissent un cadre conceptuel aux activités actuelles et à venir de la Fédération, dont les suivantes :

  • Agir à titre de canal de communication entre les organismes provinciaux, fédéraux et internationaux pour la promotion de l’artisanat canadien et du secteur canadien des métiers d’art.
  • Continuer d’agir comme la voix nationale des métiers d’art afin d’accroître la visibilité et le soutien de l’artisanat.
  • Établir et renouveler les infrastructures de sorte à gouverner au moyen de pratiques exemplaires.

Le fonctionnement de la Fédération est actuellement financé par le Programme de soutien aux organismes de service nationaux en arts visuels du Conseil des Arts du Canada, et par les contributions annuelles des conseils d’artisanat provinciaux et territoriaux.

 

 RJA_Logo_Colour_300dpi_fr

 

Le Prix Robert Jekyll pour le leadership dans les métiers d’art (anciennement nommé le Prix du président Robert Jekyll) célèbre des personnes qui se sont distinguées à titre de contributeurs dans le secteur des métiers d’art, et est l’un des plus importants marqueurs du dévouement exceptionnel d’une personne envers le développement de la communauté des métiers d’art au Canada. Le Prix Robert Jekyll pour le leadership dans les métiers d’art (anciennement nommé le Prix du président Robert Jekyll) célèbre des personnes qui se sont distinguées à titre de contributeurs dans le secteur des métiers d’art, et est l’un des plus importants marqueurs du dévouement exceptionnel d’une personne envers le développement de la communauté des métiers d’art au Canada.

 

Le Prix Robert Jekyll pour le leadership dans les métiers d’art est un honneur prestigieux, digne de son homonyme. M. Jekyll, président fondateur de la FCMA/CCF, a aidé à guider notre organisme à travers une période de changements accablants, pour lui permettre d’arriver à avoir la présence dont il jouit aujourd’hui. Même si on le reconnaît pour avoir pendant plus de 30 ans créé des œuvres de vitrail, on le respecte aussi comme force majeure de la communauté créatrice en général, grâce à sa contribution au progrès de l’artisanat canadien dans l’ensemble du pays. Quiconque reçoit ce prix est reconnu comme un citoyen inestimable des métiers d’art.

 

2017 date limite de candidature : 5 mai 2017

Appel le Prix Robert Jekyll de candidatures 2017

 

Précédents lauréats comprennet :

2006: Robert Jekyll, Ontario & Charles Lewton-Brain, Alberta

2007: Jean Johnson, Ontario

2010: Marilyn Stothers, Manitoba

2012: Simon Wroot, Alberta

2013: Jane Kenyon, Colombie britannique

2014: Deborah Dumka, Colombie britannique

2015: Ann Roberts, Ontario

2016: Michael Hosaluk, Saskatchewan

 

 

FCMA/CCF Directrice

Maegen Black

téléphone : 506-462-9560, courriel : maegen@canadiancraftsfederation.ca
adresse postale : C.P. 1231, Fredericton, Nouveau Brunswick, E3B 5C8

Présidente

Gilles Latour

rmgl_at_sympatico.ca

 

Ancien président

Deborah Dumka

deborahdumka_at_gmail.com

Premier vice-président, et Représentants régionaux, Ontario

Sandra Dupret

sandra.dupret_at_flemingcollege.ca

Deuxième vice-président, et Représentants régionaux, Nouveau Brunswick

Kim Bent

kim.bent_at_unb.ca

Trésorier, et Représentants régionaux, Yukon

Glenn Piwowar

gpiwowar_at_northwestel.net

Secrétaire

Linda Brine

linda.brine9_at_gmail.com

Représentants régionaux, Colombie Britannique

Lou Lynn

loulynn_at_netidea.com

Représentants régionaux, Yukon

Glenn Piwowar

gpiwowar_at_northwestel.net

Représentants régionaux, Alberta

Tara Owen

taraowen_at_shaw.ca

Représentants régionaux, Saskatchewan

David Freeman

timelessgtrs_at_sasktel.net

Représentants régionaux, Manitoba

Alison Norberg

alison_norberg_at_hotmail.com

Représentants régionaux, Ontario

Sandra Dupret

sandra.dupret_at_flemingcollege.ca

Représentants régionaux, Nunavut

Justin Ford

projects_at_nacaarts.org

Représentants régionaux, Quebec

Luc Delavigne

luc.delavigne_at_metiersdart.ca

Représentants régionaux, Île du Prince Édouard

Robert McMillan

robertandrewpottery_at_gmail.com

Représentants régionaux, Nouveau Brunswick

Kim Bent

km.bent_at_unb.ca

Représentants régionaux, Nouvelle-Écosse

Susan Hanrahan

susan_at_nsdcc.ns.ca

Représentants régionaux, Terre Neuve et Labrador

Erin McArthur

erin_mcarthur_at_hotmail.com

1900

La présence d’organismes nationaux dévoués aux métiers d’art au Canada remonte à 1900, avec la fondation de La Guilde canadienne des métiers d’art.
 

1974

En 1974, un certain nombre d’organismes et de guildes du secteur des métiers d’art ont fusionné afin de créer le Conseil canadien des métiers d’art (CCMA). Le CCMA a fourni une structure et un forum permettant d’unifier et de représenter les artisans canadiens aux échelles nationale et internationale. À l’origine, il a été conçu comme un organisme réunissant les conseils des métiers d’art de chaque province. Cependant, au fil des ans, les privilèges de l’adhésion ont été accordés à d’autres organismes des métiers d’art, à des membres honorifiques et, en 1996, à des artisans individuels.
 

1996

Les activités du CCMA, qui portaient surtout sur les mesures prises par le gouvernement fédéral qui concernaient les métiers d’art et les artisans, étaient financées par le ministère du Patrimoine canadien, les droits d’adhésion des membres, les contributions, les revenus déroulants de contrats et les dons provenant du secteur privé (principalement de la M. Joan Chalmers Cultural Centre Foundation — MJCCCF). Le gouvernement fédéral et la MJCCCF ont cessé de financer les activités du CCMA en 1996. Le personnel a alors été mis à pied et les bureaux d’Ottawa ont été fermés.
 
Le CCMA a poursuivi son activité sans bureau, sans personnel et sans financement grâce aux efforts dynamiques d’un petit groupe de cinq bénévoles, qui ont formé un conseil transitoire et qui ont continué à maintenir le CCMA en vie sous forme d’une entité juridique dépourvue de la capacité d’établir une programmation.
 

1998

En mai 1998, des représentants des conseils des métiers d’art provinciaux se sont réunis à Montréal avec des fonctionnaires du ministère des Affaires étrangères et du Commerce international et le Conseil des arts du Canada afin de débattre de l’avenir d’un organisme national dévoué aux métiers d’art au Canada.
 
Il était évident, selon les discussions qui ont eu lieu à cette réunion et les idées qui y ont été échangées, qu’un organisme national dévoué aux métiers d’art était d’une importance vitale et permanente. Un organisme qui collaborerait avec tous les conseils provinciaux était nécessaire. Un organisme qui se concentrerait sur la représentation et le marketing des métiers d’art canadiens, qui transmettrait à la communauté canadienne des métiers d’art l’information aux échelles nationale, internationale et provinciale, et qui serait un intermédiaire entre la communauté et le gouvernement fédéral.
 
Pour ce faire, le CCMA s’est transformé en réseau national dévoué aux métiers d’art, connu sous le nom de Fédération canadienne des métiers d’art/Canadian Crafts Federation (FCMA/CCF). Le statut d’organisme de bienfaisance du CCMA a été transféré à la FCMA/CCF. Malgré les défis liés au financement et les contraintes en matière de personnel, le nouvel organisme a tenté d’aborder des enjeux nationaux et de fournir aux provinces un forum de discussion et d’action sur des questions d’intérêt commun.
 
La FCMA/CCF est donc née comme organisme de consensus national, de discussion mutuelle et de prise de décision.
 

1999

La première assemblée générale annuelle de la FCMA/CCF s’est déroulée par téléconférence en septembre 1999, et des dirigeants ont été élus. Les dix conseils assuraient à tour de rôle la fonction de secrétariat de coordination, selon le besoin. Le Conseil des métiers d’art de l’Ontario, désormais nommé Craft Ontario, a été le premier à fournir ce service.
 

2007

En partenariat avec le Conseil des métiers d’art du Nouveau-Brunswick et le Collège d’artisanat et de design du Nouveau-Brunswick, le bureau principal de la FCMA/CCF a été transféré à Fredericton, au Nouveau-Brunswick, où il se trouve toujours à ce jour.

La FCMA/CCF se base sur un plan triennal, et a pour mission de faire progresser et de promouvoir la vitalité et l’excellence des métiers d’art au Canada, sur la scène nationale et internationale, au profit des artisans canadien et la communauté en général.

 

Notre plan actuel se fonde sur trois objectifs principaux, qui fournissent un cadre conceptuel aux activités actuelles et à venir de la Fédération, dont les suivantes :

  • Agir à titre de canal de communication entre les organismes provinciaux, fédéraux et internationaux pour la promotion de l’artisanat canadien et du secteur canadien des métiers d’art.
  • Continuer d’agir comme la voix nationale des métiers d’art afin d’accroître la visibilité et le soutien de l’artisanat.
  • Établir et renouveler les infrastructures de sorte à gouverner au moyen de pratiques exemplaires.

Le fonctionnement de la Fédération est actuellement financé par le Programme de soutien aux organismes de service nationaux en arts visuels du Conseil des Arts du Canada, et par les contributions annuelles des conseils d’artisanat provinciaux et territoriaux.

 

 RJA_Logo_Colour_300dpi_fr

 

Le Prix Robert Jekyll pour le leadership dans les métiers d’art (anciennement nommé le Prix du président Robert Jekyll) célèbre des personnes qui se sont distinguées à titre de contributeurs dans le secteur des métiers d’art, et est l’un des plus importants marqueurs du dévouement exceptionnel d’une personne envers le développement de la communauté des métiers d’art au Canada. Le Prix Robert Jekyll pour le leadership dans les métiers d’art (anciennement nommé le Prix du président Robert Jekyll) célèbre des personnes qui se sont distinguées à titre de contributeurs dans le secteur des métiers d’art, et est l’un des plus importants marqueurs du dévouement exceptionnel d’une personne envers le développement de la communauté des métiers d’art au Canada.

 

Le Prix Robert Jekyll pour le leadership dans les métiers d’art est un honneur prestigieux, digne de son homonyme. M. Jekyll, président fondateur de la FCMA/CCF, a aidé à guider notre organisme à travers une période de changements accablants, pour lui permettre d’arriver à avoir la présence dont il jouit aujourd’hui. Même si on le reconnaît pour avoir pendant plus de 30 ans créé des œuvres de vitrail, on le respecte aussi comme force majeure de la communauté créatrice en général, grâce à sa contribution au progrès de l’artisanat canadien dans l’ensemble du pays. Quiconque reçoit ce prix est reconnu comme un citoyen inestimable des métiers d’art.

 

2017 date limite de candidature : 5 mai 2017

Appel le Prix Robert Jekyll de candidatures 2017

 

Précédents lauréats comprennet :

2006: Robert Jekyll, Ontario & Charles Lewton-Brain, Alberta

2007: Jean Johnson, Ontario

2010: Marilyn Stothers, Manitoba

2012: Simon Wroot, Alberta

2013: Jane Kenyon, Colombie britannique

2014: Deborah Dumka, Colombie britannique

2015: Ann Roberts, Ontario

2016: Michael Hosaluk, Saskatchewan

 

 

FCMA/CCF Directrice

Maegen Black

téléphone : 506-462-9560, courriel : maegen@canadiancraftsfederation.ca
adresse postale : C.P. 1231, Fredericton, Nouveau Brunswick, E3B 5C8

Présidente

Gilles Latour

rmgl_at_sympatico.ca

 

Ancien président

Deborah Dumka

deborahdumka_at_gmail.com

Premier vice-président, et Représentants régionaux, Ontario

Sandra Dupret

sandra.dupret_at_flemingcollege.ca

Deuxième vice-président, et Représentants régionaux, Nouveau Brunswick

Kim Bent

kim.bent_at_unb.ca

Trésorier, et Représentants régionaux, Yukon

Glenn Piwowar

gpiwowar_at_northwestel.net

Secrétaire

Linda Brine

linda.brine9_at_gmail.com

Représentants régionaux, Colombie Britannique

Lou Lynn

loulynn_at_netidea.com

Représentants régionaux, Yukon

Glenn Piwowar

gpiwowar_at_northwestel.net

Représentants régionaux, Alberta

Tara Owen

taraowen_at_shaw.ca

Représentants régionaux, Saskatchewan

David Freeman

timelessgtrs_at_sasktel.net

Représentants régionaux, Manitoba

Alison Norberg

alison_norberg_at_hotmail.com

Représentants régionaux, Ontario

Sandra Dupret

sandra.dupret_at_flemingcollege.ca

Représentants régionaux, Nunavut

Justin Ford

projects_at_nacaarts.org

Représentants régionaux, Quebec

Luc Delavigne

luc.delavigne_at_metiersdart.ca

Représentants régionaux, Île du Prince Édouard

Robert McMillan

robertandrewpottery_at_gmail.com

Représentants régionaux, Nouveau Brunswick

Kim Bent

km.bent_at_unb.ca

Représentants régionaux, Nouvelle-Écosse

Susan Hanrahan

susan_at_nsdcc.ns.ca

Représentants régionaux, Terre Neuve et Labrador

Erin McArthur

erin_mcarthur_at_hotmail.com